Carnet de Chants


La Rue

La Rue

Puisqu'il nous faut vivre et lutter dans la souffrance
Le jour est venu ou nous imposerons au front
La force de nos armes
La force de nos cœurs et de nos bras

Foulant la boue sombre
Vont les képis blancs
Foulant la boue sombre
Vont les képis blancs

La rue appartient à celui qui y descend
La rue appartient au drapeau des képis blancs
Autour de nous la haine
Autour de nous les dogmes que l'on abat

Combien sont tombés au hasard d'un clair matin
De nos camarades qui souriaient au destin
Nous tomberons en route
Nous tomberons ou vaincrons au combat

La vie ne sourit qu'aux plus fort au plus malin
L'ardeur la fierté, la jeunesse sont dans nos rangs
Pour nos combats nos luttes
Honneur fidélité sur nos drapeaux

Puis le jour viendra de brandir notre flambeau
Le peuple la jeunesse s'uniront à nos drapeaux
Nous sauverons la France
Nous bâtirons l'Europe de demain