Carnet de Chants



Trompettes d'Aïda

C'est nous les descendants des régiments d'Afrique
Les chasseurs les spahis les goumiers
Gardiens et défenseurs d'empires magnifiques
Sous l'ardent soleil chevauchant sans répit
Nos fiers coursiers

Toujours prêts à servir
À vaincre ou à mourir
Nos cœurs se sont unis pour la Patrie

Trompettes au garde à vous
Sonnez, sonnez à l'Étendard
Et que fièrement dans le ciel
Montent nos trois couleurs
Le souffle de la France anime la fanfare
Et met à chacun un peu d'air du pays
Au fond du cœur

C'est notre volonté
De vaincre ou de lutter
De consacrer nos vies à la Patrie

La piste est difficile et toujours nous appelle
Par les monts pelés de Taza
De Ksar'soula, de Midelt
L'élan de Bournazel vers le Tafilalet
Sur les Kzours ralliés
Plantera fièrement nos trois couleurs

Ensemble nous referons gaiement
Flotter nos Étendards
Et suivront partout hardiment
L'éclat de nos trois couleurs
Ensemble nous reprendrons demain
Le chemin du départ
Et pour le pays serons prêts
À lutter sans nulle peur

Soldats toujours devant
Toujours la tête haute
Nous serons présent sous la pluie
Dans le vent, en avant
L'ennemi nous trouvera
Le cœur plein de courage
Et dans ce combat glorieux
Revivront tous nos héros