Carnet de Chants



Ceux du Liban

Dans la boue les sillons
Sous le ciel gris nous marchons
Malgré la fatigue et la pluie
Malgré la famine et l'ennui
Nous veillons et nous attendons
Que pour nous gronde le canon
Si demain il nous appelait
Nous partirions sans un regret.

La France pleure ses enfants
Tombés là-bas au Levant
Nous garderons leur souvenir
Comme nous voulons bien servir
Nos Anciens du Liban
Nous précèdent en avant
Vivant pour le même horizon
Pour la France nous servirons.

Sous le soleil brûlant
Montaient nos rires et nos chants
Notre sourire était la paix
Pour tous ces enfants qui souffraient
Sur nous des orages d'acier
Sur terre se sont déchaînés
Pour que sous un ciel bas et noir
À jamais meurt tout espoir.