Carnet de Chants



Pelot d'Hennebont

Ma chère maman, je vous écris
Que nous sommes entrés dans Paris
Que j'sommes déjà caporal
Et j'serons bientôt Général

À la bataille je combattions
Les ennemis de la nation
Et tous ceux qui se présentions
À grands coups sabres les émondions

Le Roi Louis m'a appelé
C'est « Sans Quartier » qu'il m'a nommé
Mais Sans Quartier c'est point mon nom
J'lui dis j'm'appelle Pelot d'Hennebont

J'y aquiris un biau ruban
Et je n'sais quoi au goût d'argent
Il dit boute ça sur ton habit
Et combats toujours l'ennemi

Faut que ce soye que'que chose de précieux
Pour que les autres m'appellent Monsieur,
Et fontent lou main à lou chapiau
Quand ils veulent compter au Pelot

Ma mère, si j'meurs en combattant,
J'vous enverrai ce biau ruban
Et vous l'coudrez à votre fusiau
En souvenir du gars Pelot.

Dites à mon père, à mon cousin
À mes amis que je vais bien,
Je suis leur humble serviteur
Pelot qui vous embrasse le cœur