Carnet de Chants



La sentinelle

Perdu dans ce désert
Pour y servir la France,
Tu veilles en rêvant au beau pays natal.
Tout dort, tout dort.
Et tes compagnons, sûrs de ta vigilance
S'éveilleront dispos au clairon matinal.

Qui vive ? Oh-là ! Qui vive ?
Rien, nul écho n'arrive
Et dans l'ombre rien ne luit.
Tout repose et tout sommeille,
Dormez soldats car je veille.
Sentinelle bonne nuit, bonne nuit.

Ici mille dangers,
Au ciel et sur la terre,
La nuit c'est l'embuscade et le jour le soleil,
La mort, la mort.
Mais de ton devoir le sentiment austère
Te rend tout ton courage et tu cries pour l'éveil.