Carnet de Chants



Les Bataillonnaires

Il est sur la terre africaine
Un bataillon dont les soldats, dont les soldats
Sont tous des gars qu'ont pas eu d'veine
C'est les Bat' d'Af', oui nous voilà, oui nous voilà!
Pour êtr'Joyeux, chose spéciale
Y faut sortir d'la rue d'Poissy, d' la rue d'Poissy
Ou bien encor'd'une Centrale
C'est d'ailleurs là qu'on nous choisit, qu'on nous choisit !

Mais après tout, qu'est-ce que ça fout !
Et l'on s'en fout !
En marchant sur la grand' route
Souviens-toi, oui souviens-toi, oui souviens-toi
Les Anciens l'ont fait sans doute
Avant toi, oui avant toi, ah! ah! ah! ah!
De Gabès à Tataouine
De Gafsa à Médiaoui-ine
Sac au dos dans la poussiè-ère
Marchons bataillonnaires !

Mais comme on n'a jamais eu d' veine
Pour sûr qu'un jour on y crèv'ra, on y crèv'ra !
Sur cett' putain d' terr' africaine
Dans le sable on nous enfouira, enfouira
Avec pour croix un' baïonette
À l'endroit où nous somm's tombés, nous somm's tombés
Qui voulez-vous qui nous regrette
Puisque c'est nous les réprouvés, les réprouvés.

Vous qui du haut de vos fenêtres,
Bourgeois nous regardez passer, r'gardez passer
Vous tremblez toute votre graisse
Car oui c'est nous les réprouvés, les réprouvés
Mais gardez bien vos femm's, canailles,
Car un jour nous vous les prendrons, vous les prendrons
Et ce jour là vaille que vaille
C'est vous qui irez en prison, oui en prison !