Carnet de Chants



Chant de l'infanterie

Du levant au couchant de notre beau pays
Les gens de pied toujours gardent le même esprit
Qu'ils descendent du ciel ou de leurs chars brûlants
Qu'ils portent l'ancre d'or ou bien le képi blanc
La grenade de ligne ou bien le cor d'argent
Leur cri de ralliement restera en avant

Soldat d'infanterie comme les anciens preux
Servons France chérie sous la voûte des cieux
Maintenons cette flemme qui à Verdun brûlait
Trempons d'acier notre âme de fantassin Français

S'il faut des exemples, regardons le passé
Les combats courageux dont nous sommes héritiers
Sous le soleil de feu la froidure et le vent
Voyant sous le harnais tenant le premier rang
Comme à Sidi Brahim Camerone et Bazeilles
L'infanterie partout a su faire merveille

Quand les chars gronderont sur le sol ennemi
Le temps viendra pour moi de dire adieux à ma mie
Au fracas des combats je suivrais mes aînés
Sans crainte de la mort qui épie le guerrier
Et si un dur matin elle me prend pour amant
Que ce soit la victoire qui vienne par mon sang