Carnet de Chants



Chez nous au troisième

Chez nous au troisième,
Il est un refrain,
Notre patron l'aime,
Autant que le Boudin,
On le répète à chaque instant,
Pour conserver toujours vingt ans.

Pas de mollesse, restons jeunes (bis)

La vie à la caserne
N'a rien de tentant,
En ce qui nous concerne,
Ça ne dure jamais longtemps
On nous donne des vieux bâtiments,
On les retape et on fout le camp.

Quand on s'est mariés,
J'étais sous-lieutenant
Tu m'as retrouvé,
Un beau jour commandant,
Je te reviendrai colonel
Pour notre troisième lune de miel.

Au revoir Chérie,
À mon prochain retour,
Je verrai le fruit
De nos amours si courts,
"Bonjour, monsieur, comment ça va ?
J'savais pas qu't'étais mon papa."

On nous a fait voir,
Le beau Danube bleu,
Le continent Noir,
Les blancs vallons neigeux,
Si la terre jaune me rend morose,
J'verrai quand même le vie en rose

S'il en voit sur la terre
De toutes les couleurs,
Le vrai légionnaire,
Y trouve son bonheur,
Il crèvera sur son chemin,
Toujours loin du dépôt commun