Carnet de Chants


Promotion Chef de bataillon de Cointet

Promotion Chef de bataillon de Cointet

Au désert du Maroc, les bleds se souviennent
D'un officier français des affaires indigènes,
De ce nom "El Hadj" ils l'avaient appelé,
Leurs biens, leurs cœurs, leurs âmes ils les avaient gardés.

Vous qui voulez servir les armes de la France,
Acceptez pour cela sacrifices et souffrances
Et gardez en vos âmes l'allant, la fermeté
Que portait haut et fier Édouard de Cointet.

Quand la France lointaine fut mise en danger,
Quittant les bédouins qu'il avait tant aimés
Au combat, sans faillir il a voulu monter
Y jetant toutes ses forces pour l'honneur conserver.

Et jusques à sa mort, les troubles n'ont pu tenir
Ce sens du devoir, ce besoin de servir.
Quand en Extrême-Orient, il fut fait prisonnier,
Il garda pour les siens son aura d'officier.

Aujourd'hui la tourmente anime les nations,
Et nous prenons ce soir un nom de promotion
Qu'à notre casoar, sa gloire soit associée,
Que nous puissions toujours servir et protéger.